Spécial ONE PIECE : Citations Badass

Salut, mes Nakamas Rêveurs !

J’ai une soudaine envie de reparler manga avec vous, et plus particulièrement du meilleur d’entre eux pour beaucoup de personnes à travers le monde : ONE PIECE. Il s’agit en tout cas du manga le plus vendu de tous les temps, devant Dragon Ball ; ce qui est parfaitement logique et compréhensible. L’élève a dépassé le maître en la matière.

Car, si l’on devait nommer les raisons qui font que One Piece est un pur chef-d’œuvre, si l’on devait expliquer pourquoi il faut absolument l’avoir lu/vu au moins une fois dans sa vie, je vous répondrais en toute franchise ceci :

  • Le manga constitue aujourd’hui une véritable aventure, unique en son genre et épique à souhait, qui continue de faire rêver enfants & adultes autour de la planète – et ça tombe bien puisqu’on ne demande que ça, nous, de rêver. J’ose le dire, One Piece est devenu le plus grand phénomène culturel de ces dernières années et, en 25 ans d’existence (en cours de parution depuis 1997 quand même !), s’affirme clairement comme une fiction transgénérationnelle qui aura su conquérir les cœurs de millions de fans.
  • Son univers merveilleux, au sein duquel la Piraterie est élevée au rang de reine et où chaque infime détail compte, ainsi que les nombreux personnages hauts en couleur qui lui donnent vie représentent pour moi l’argument phare d’un tel succès. L’auteur, le génialissime Eiichiro Oda, est en effet souvent considéré comme un génie lorsqu’il s’agit de l’écriture de son œuvre et il a prouvé plus d’une fois détenir une mémoire impressionnante. Ses mystères et ses secrets, que l’on tente de percer à jour depuis maintenant très longtemps, n’ont pas fini de nous surprendre.
  • On nous invite au voyage et à l’évasion avec les personnages principaux, le célèbre équipage du Chapeau de Paille (surnom officiel du héros), et celui-ci est un peu devenu une famille au fil du temps, pour les lecteurs passionnés. On vit avec eux leurs péripéties comme leurs épreuves, leurs joies comme leurs peines, on découvre ensemble à quel point ce monde dans lequel ils évoluent sans cesse est incroyable, et c’est ça aussi qui fait la force du manga. On n’a plus envie de les quitter, tout simplement.

Si j’ai enfin décidé de parler de One Piece sur le blog, c’est bien sûr parce que son dénouement approche à grands pas désormais mais aussi parce que la « hype » autour de OP continue de grimper en flèche. Chacun d’entre nous, que l’on soit des admirateurs de la première heure du travail immense effectué par Oda et ses assistants ou passagers ayant rattrapé le train en cours de route, peut sentir que l’on va très prochainement obtenir des réponses aux questions que l’on se pose depuis si longtemps.

Et c’est pour cela que je veux, sans plus tarder, partager avec vous un morceau de ce fabuleux conte moderne.


[ Mon article précédent sur le thème des Citations Badass, qui inspire en partie celui-ci, est l’un des plus populaires du blog et j’en profite donc pour vous remercier de l’intérêt que vous lui portez !!! ]


GoldRoger

Comment ne pas démarrer par cette phrase culte, prononcée par le Seigneur des Pirates lui-même (et philosophe à ses heures perdues, comme vous pouvez le constater) ? L’homme en question est le tout premier personnage à apparaître dans le manga et il en est sans le moindre doute l’un des plus classes, l’un des plus balaises aussi. Non content d’avoir lancé « la grande vague de piraterie » lors de son exécution, c’est le seul capitaine à avoir fait le tour du monde et à avoir atteint la dernière île de Grand Line, celle qui est réputée être inaccessible au commun des mortels. LA légende de OP, c’est lui !

portgasdacehat

A ce jour ma citation préférée de One Piece. Sans aucun doute possible. Peut-être l’une des plus poignantes aussi, car tous les fans se souviennent de l’instant où le Docteur Hiluluk, bienfaiteur et père de substitution de Chopper, prononce ces mots. La portée de ceux-ci résonne d’ailleurs bien au-delà du Royaume des Cerisiers (anciennement Drum) puisque l’on touche ici à une composante essentielle de l’œuvre d’Oda. Hililuk avait en fait compris en quoi consiste réellement la mort d’un homme, comme d’autres personnages possédant la mystérieuse lettre D dans leur nom. Tiens, tiens… J’étais OBLIGE de faire un gros clin d’œil avec cette image, assez révélatrice *sèche une larme*

sanjibaratie

Citation cette-fois mémorable de notre cher cuistot, j’ai nommé Sanji ! Certes, on le connaît d’abord comme le véritable gentleman et parfois lourdaud « un peu trop porté sur la gent féminine » qu’il est. Mais sous cette facette amusante de fin gourmet séducteur se cache surtout un redoutable combattant, dont les mots sont aussi élégants, aussi tranchants qu’une lame de couteau, que le style particulier avec lequel il se bat (ses jambes, oui, bien joué). La fin de son affrontement avec Jabura sur Enies Lobby témoigne bien de la classe qu’il peut dégager lorsqu’il a décidé de se montrer sérieux. Attention : passage bouillant !

Brookpervers

On enchaîne avec Brook, le seul et unique. Le Fredonneur. A présent le deuxième pervers de l’équipage des Chapeau de Paille. Oda s’est vraiment surpassé en créant ce personnage. Non mais sans déconner… Vous vous rendez compte ? Un squelette vivant, qui parle et qui porte une coupe afro ! Je crois qu’on a tous eu la même réaction à l’époque de son apparition. Tout simplement « WTF ». Du grand One Piece quoi. Et pourtant, je dois avouer que j’ai eu un peu de mal avec le perso au tout début. Mais comment ne pas être conquis quand il vous balance, en plein milieu d’une fuite désespérée ou dans une conversation extrêmement sérieuse, cette phrase ci-dessus… Magique !

J’aurais pu choisir : « Pour un homme, la mort n’est pas une excuse ! » (car en terme de badasserie, on se place là *lève sa main le plus haut possible*) mais je préfère mettre en avant l’humour particulier et le décalage du personnage, qui reflète très bien le génie créatif de l’auteur.

zorobadass

Et puisque l’on parle de badasserie, je vous en présente l’un des représentants – je me demande, est-il réellement nécessaire de le présenter en fait ? – si ce n’en est le plus illustre représentant (tous mangas confondus ? Question à creuser) : Roronoa Zoro. Celui qui a remplacé un certain cavalier masqué d’un autre temps dans la mémoire collective. Mesdames et messieurs, le Chasseur des Pirates lui-même ! Oui, je suis un fan-boy absolu, statut fièrement assumé ceci dit, de notre bretteur favori international. Car l’homme aux cheveux verts, ou Tête d’Algues comme le surnomme parfois affectueusement Sanji, en plus d’éclabousser de sa classe dans presque chacune de ses apparitions, nous a prouvé à maintes reprises qu’il pouvait quand il le souhaitait porter des coups aussi violents avec les mots qu’en utilisant le sabre. Ce qui n’est d’ailleurs pas pour nous déplaire, loin de là même !! Nous aurons l’occasion de revenir en détail sur ce personnage tant aimé du public/lectorat One Piecéen, qui fera un jour l’objet d’un article approfondi ; soyez-en sûrs. En attendant, appréciez le spectacle.

zorobadass2

Après une telle insolence, je crois que la messe est dite.

Luffyshishishi

Parce qu’il ne dit pas que des conneries, le futur Seigneur des Pirates (c’est écrit) ! Et on parle là du gars qui a sorti une fois, le plus sérieusement du monde : « Quand on a faim… Il faut manger ! » Pas forcément le meilleur des exemples, je sais, mais quand même, cela reste d’une logique implacable. Luffy, dans ses moments les plus critiques – en règle générale lorsque tout va mal ou qu’il y a de l’enjeu, est capable de véritables prouesses verbales, démontrant ainsi qu’il sait gifler autrement qu’avec un Gomu Gomu Nooo Pistol (et on insiste bien sur le « No » s’il vous plaît). C’est dans ces moments précis, où Luffy n’a pas peur de nous exposer ses intimes convictions, que l’on comprend pourquoi des types comme Zoro et Sanji ont su voir au-delà des apparences et qu’ils ont décidé de suivre leur capitaine. Peu importe ses folies ! C’est beau, n’est-ce pas ?

shanksbeckman

J’aurais pu rajouter la phrase de Ben Beckman, son second (à droite sur l’image), qui complète celle de son ami et capitaine : « A la guerre comme à la guerre, on n’est pas là pour boire le thé. » En réalité, toute la tirade de Shanks est magistrale. Au cas où on n’aurait pas compris dans quel univers se situait le manga, le Roux le plus classe de la planète – et je ne suis pas le seul à le penser – nous le rappelle, à nous comme à ses ennemis d’ailleurs, dès les premiers chapitres de One Piece. Un grand souvenir dans la mémoire des fans et assurément l’une des plus belles entrées en matière en ce qui concerne un personnage. Car aux yeux de Shanks, qu’on l’insulte ou qu’on lui crache à la figure passe encore, mais qu’on s’en prenne à l’un de ses amis, ça il ne peut le tolérer. C’est précisément ce qui fait tout le charme et la force du Roux. Ainsi, il n’est pas étonnant de constater que beaucoup en soient tombés amoureux depuis, moi y compris. Et pour un gars qui semble lambda à l’origine, on comprend plus tard qu’il ne s’agit pas de n’importe qui… Ce qui vient renforcer le poids du personnage, même si on attend toujours de le voir vraiment à l’œuvre aujourd’hui *adresse une petite prière à Oda*


Voilà ! En espérant que vous aurez apprécié cet article spécial et je vous donne rendez-vous pour un nouveau récit, très prochainement sur le blog !

A la manière de Luffy, puissiez-vous atteindre vos objectifs 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :